EN RÉSUMÉ

La LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) est un dispositif vous permettant de devenir propriétaire d’un bien meublé, en percevant des revenus locatifs non imposés, tout en récupérant la TVA (exclusivement pour l’achat d’un bien neuf).

Ce régime fiscal est en premier-lieu un statut ouvert à l’ensemble des contribuables français désirant préparer leur retraite. En effet, il ne faut oublier ce type d’investissement est fait pour du long terme, pour être conservé et non revendu : la valorisation de votre bien se fera au fil des années.

Le statut “LMNP” permet une optimisation fiscale importante pour les investisseurs en biens meublés ; il existe depuis 1949… C’est une des plus anciennes niches fiscales en France qui n’a jamais été touchée par les gouvernements successifs.

LE PRINCIPE

En tant que “Loueur Meublé Non Professionnel” vous aurez plusieurs possibilités (que vous n’avez pas avec d’autres dispositifs de défiscalisation) :

  • Vous pourrez amortir votre bien sur plusieurs dizaines d’années ; ce qui revient à calculer sa dévalorisation chaque année selon son usure et son usage (Nous vous conseillons vivement de vous faire aider par un comptable),
  • Vous avez aussi la possibilité de déduire les charges liées à la gestion et les intérêts de votre emprunt,
  • Vous récupérez la TVA à 20 % sur votre investissement (dans le cas d’un achat dans une résidence neuve de services telles que les résidences étudiantes, de tourisme, médicalisées, d’affaires…).

LES AVANTAGES

Une gestion sereine

Le bien est géré par un bailleur commercial (dans le cadre d’une résidence de services) : donc pas de gestion locative.

Un statut fiscal qui s’adresse au plus grand nombre

S’agissant le plus souvent de petites surfaces (studio, T1 bis…), les prix d’acquisition d’une LMNP sont à la portée du plus grand nombre.

Des revenus mensuels assurés

Même si le logement est vide, votre bailleur commercial est dans l’obligation de vous verser le montant des loyers.

Mobilier et équipement amortis

Vous avez la possibilité d’amortir les meubles et les équipements (pour ceux ayant une valeur supérieure à 598€) à hauteur de leur valeur d’usage (exemple : 5 ans pour une télévision, 8 ans pour la literie, etc.).

Amortissement du bien possible

Lors de la revente du bien, l’acquéreur à la possibilité, lui aussi, d’amortir son achat : ce qui facilite sa revente en tant que loueur meublé non professionnel.

NOS CONSEILS

Le Loueur meublé non professionnel peut utiliser sa location principalement dans 3 cas de figure :

  1. En tant que résidence principale du locataire
  2. A titre temporaire (par exemple comme salarié détaché dans une autre ville pendant plusieurs semaines)
  3. Dans un cadre saisonnier (chambres d’hôtes, gîtes, meublé de tourisme…)

Il existe d’autres possibilités de location (n’hésitez pas à nous consulter) : par exemple vous pouvez aussi louer une chambre, chez vous, à un étudiant et prétendre à la LMNP pour défiscaliser une partie de vos revenus que vous obtiendrez de cette location. Vous serez même exonéré d’impôt selon certaines conditions (dépendant du loyer et de la localisation de votre bien).

LES CONDITIONS A RESPECTER

Afin de bénéficier de l’ensemble des avantages de la LMNP, quelques conditions sont à respecter :

  • Le logement acheté doit être meublé (donc il vous faudra le meubler s’il ne l’est pas déjà à l’achat)
  • Pour récupérer la TVA : choisissez d’investir dans une résidence neuve de services
  • Établir un bail commercial avec un gestionnaire de résidence
  • Plafond de 23 000€ de revenus sur les locations dans le cadre du régime LMNP ou 50% de ses revenus globaux
  • Vous ne devez pas être inscrit au RCS (Registre du commerce et sociétés) en tant que loueur de meublés professionnel (LMP)

PLUS DE DÉTAILS

Les régimes fiscaux

Pour déclarer les revenus issus des loyers de vos locations en LMNP, vous pouvez choisir entre deux régimes : le régime micro-bic ou réel (en louant de façon régulière un logement meublé en tant que chambre d’hôte, gîte ou location saisonnière, le contribuable exerce alors une activité commerciale dont les revenus sont imposés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Il est important de noter que si vous déclarez plus de 32 900€/an, le régime dit de “bénéfice réel” ou “en réel” est obligatoire.

Pour plus d’informations et de précisions, demandez des renseignements personnalisés : Contactez-nous

Loi PINEL*
Loi PINEL*
Cette Loi a été mise en place afin d'assouplir le fonctionnement de la réduction d'impôt pour l'investissement locatif. Ces assouplissement portent sur l'engagement de location ainsi que sur la qualité du locataire.

*le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

Loi GIRARDIN
Loi GIRARDIN
Dispositif créé dans l’optique de promouvoir le développement économique des territoires d’outre-mer et l’investissement dans l’immobilier pour les particuliers...
Loi LMNP
Loi LMNP
Location meublée non professionnelle Ce statut permet de générer d’importants revenus sur lesquels vous serez exonérés d’impôts pendant près de 30 ans, selon le cas...
Loi FCPI
Loi FCPI
Fonds communs de placement dans l’innovation Ces fonds sont risqués par nature (investissement au capital d’entreprises), mais peuvent permettre d’obtenir des rendements très intéressants à long terme...
Loi FIP
Loi FIP
Fonds d’investissement de proximité En investissant dans un FIP, le particulier a la possibilité de réduire 18% du montant de son investissement de son impôt sur le revenu...
Loi Monuments Historiques
Loi Monuments Historiques
Loi de défiscalisation visant à favoriser l’entretien et la restauration de biens immobiliers classés monuments historiques ou inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques...
SCPI
SCPI
Société Civile de Placements Immobiliers Structure d’investissement de placements locatifs. Elle collecte de l’argent dans le public et redistribue les loyers et/ou les avantages fiscaux à ses porteurs de parts, les "associés"...